Le guide des restaurants bio et engagés

- indépendant - fiable - gourmand -

Connexion

Avec le soutien de

Enercoop, au cœur de la transition énergétique Moulin des Moines, pionnier de la bio en France Biocoop Restauration, pour une restauration bio, locale et équitable
+ d'infos

Un héros, des heureux

Dans Qu'est-ce qu'on attend ?, Marie-Monique Robin pose sa caméra à Ungersheim, une petite ville alsacienne en transition écologique. Et montre le rôle central du maire, Jean-Claude Mensch, qui a su entraîner les habitants avec lui.

Par Eric Lecluyse


  • Jean-Claude Mensch, maire d'Ungersheim.
    Jean-Claude Mensch, maire d'Ungersheim.
    © Frantisek Zvardon
  • Qu'est-ce qu'on attend ? de Marie-Monique Robin.
    Qu'est-ce qu'on attend ? de Marie-Monique Robin.
    © DR
  • Marie-Monique Robin.
    Marie-Monique Robin.
    © DR
  • Qu'est-ce qu'on attend ? de Marie-Monique Robin.
    Qu'est-ce qu'on attend ? de Marie-Monique Robin.
    © DR

Après Le Monde selon Monsanto et bien d'autres documentaires éclairants sur les dérives de nos sociétés, Marie-Monique Robin est de nouveau en salles depuis le 23 novembre avec Qu'est-ce qu'on attend ? (chez M2R Films, sa propre maison de production).

Ce film raconte le quotidien des habitants d'Ungersheim qui œuvrent à la transition écologique de cette ancienne cité minière alsacienne, sous l'impulsion d'un maire charismatique, Jean-Claude Mensch. Marie-Monique Robin nous raconte la genèse de ce film, que nous vous conseillons chaudement.


Pourquoi ce documentaire ?

A la fin d'une projection de Sacrée croissance que j'étais venue présenter près de Mulhouse en novembre 2014, Jean-Claude Mensch vient me voir et me raconte tout ce qui a été entrepris dans sa ville.

J'avais fait le tour du monde pour montrer de belles initiatives et j'en découvrais une en France qui résumait tout !

Rob Hopkins, à l'origine du mouvement de transition, est venu sur place et me l'a confirmé : il n'avait jamais vu un territoire comme celui-là, où il y a tout!

J'ai donc réalisé un 52-minutes pour la télé (Sacré village). Puis j'ai eu envie de montrer cette expérience autrement, avec un film pour le cinéma autofinancé où je n'apparais pas du tout.

On est revenus tourner sur place et en studio et, après quatre mois de montage supplémentaires, on est arrivés à ce film, avec des témoignages d'une qualité extraordinaire.


A Ungersheim, le mouvement est initié par le maire, Jean-Claude Mensch. C'est important d'avoir des meneurs de cette trempe pour faire bouger les choses ?

On le voyait déjà dans Sacrée croissance à Toronto, avec cet ancien trader qui faisait pousser des légumes bio : il existe des héros locaux. Ce sont des gens qui ont une vision, une capacité à rassembler autour d'eux, de motiver les gens, quitte à avaler leur ego.

A Ungersheim, le maire n'y va pas frontalement. Il explique les enjeux, et les gens finissent par en prendre conscience.

Si on dit : « On va disparaître », ce n'est pas motivant. Lui, il dit : « On peut faire autrement ».

Il parle d'énergie solaire et l'idée fait son chemin, les particuliers se mettent à poser des panneaux.

J'ai assisté à un coup de fil d'un agriculteur qui avait besoin de 20 personnes pour charger des bottes de foin dans la charrette pour un chantier de la commune. En quelques coups de fil, le maire les a trouvés. C'est pareil pour la conserverie qui a été montée avec des bénévoles pour limiter les déchets.


Le projet est-il une totale réussite selon vous ?

Ce n'est pas fini. Il y a un projet d'épicerie solidaire. Jean-Claude souhaite aussi rouvrir le restaurant de la commune, en bio.

On aimerait que les 2200 habitants d'Ungersheim soient embarqué là-dedans, bien sûr, mais le noyau dur compte déjà plus de 150 personnes, peut-être plus.

Certes, il existe une opposition au conseil municipal plutôt indifférente à l'écologie et qui préfère réclamer d'autres choses, comme des trottoirs... Mais le plus important c'est qu'il existe une dynamique très vertueuse qui fait du bien. Et les enfants sont de la partie : ce serait intéressant de voir comment ils seront dans quinze ans.

Découvrez ci-dessous la bande-annonce de Qu'est-ce qu'on attend...

A voir également, la carte des cinémas qui diffusent le film et la page Facebook de Qu'est-ce qu'on attend ?

Dernière mise à jour : 29/11/2016

Recevez l'actualité

des restaurants engagés

captcha

Avec le soutien de

Enercoop, au cœur de la transition énergétique Moulin des Moines, pionnier de la bio en France Biocoop Restauration, pour une restauration bio, locale et équitable
+ d'infos